Pour en finir avec les tables de multiplication !

forgeron

Que de larmes, de sueur et d’énervement pour quelques multiplications ! ….
Cela en vaut-il vraiment la peine ?!

Mon expérience de « prof de math » m’a confirmé que « le par cœur » (toujours bête et méchant !) n’augmentera pas les capacités de raisonnement de votre enfant. Vous pourrez peut-être le croire durant quelques jours puis … patatras ! catastrophe ! L’oubli commence son œuvre…

« Apprendre par cœur n’a qu’une seule utilité …. vous faire prendre conscience que vous oubliez très rapidement ! »

Vous me rétorquerez alors qu’il faut bien « apprendre ses tables par cœur », la maitresse ou le maitre le demande !!!!
Et oui ! L’enseignement traditionnel se base essentiellement sur  » le par cœur « .
J’ai souvenir de leçons de svt, chimie, histoire, géographie … qui devaient être apprises par cœur à la virgule prés ( ! ) par ma fille.
Que de soirées mémorables à répéter toujours et encore les mêmes leçons pour que le jour J, le jour de l’interro, elle maximise ses chances d’avoir une bonne note ! (Ah, Note, quand tu nous tiens !).

Revenons à nos moutons ou plutôt à nos tables, et posons nous la question fondamentale :
« Qu’est ce qu’une multiplication ? »

Et bien, comme je le dis souvent aux enfants, la multiplication est une opération pour les fainéants !
Par exemple, si je dois effectuer l’opération 3+3+3+3+3+3+3+3 :
J’ai mis 8 fois la quantité 3 ensemble (« mettre ensemble » signifie « additionner »).
Je peux donc écrire que 3+3+3+3+3+3+3+3 = 8×3  (encore trop souvent, vous trouverez 3×8. N’oubliez pas que langage et mathématiques sont intimement liés et que l’on dit plus naturellement « huit fois trois bonbons » que « trois bonbons répétés huit fois » !)
Fidèle à ma réputation de fainéant, j’ai tout intérêt à  utiliser la multiplication !

Très bien ! Cette opération me facilite le calcul. Soit !

Mais comment trouver le résultat ? Je ne connais pas encore ma table de 3 !

En mathématiques, « visualiser c’est gagner » et bien visualisons « une fois la quantité trois », « deux fois la quantité trois » …. « huit fois la quantité trois » et puisque nous y sommes, allons jusqu’à « dix fois la quantité trois ».

20160419_094935

Le simple fait de visualiser me donne immédiatement la solution, il suffit de compter le nombre de perles (de cercles) pour trouver le résultat. Pour 8×3 , je compte 24 perles donc 8×3 = 24.

Résumons :

  • la multiplication remplace de longues additions du même nombre (opération pour les fainéants!)
  • il suffit de visualiser pour trouver le résultat

Mais je ne connais toujours pas ma table de 3 !

« C’est en forgeant que l’on devient forgeron » et bien « c’est en multipliant que l’on apprend ses tables » et pas en les « récitant bêtement » !

Dernière chose, je souhaiterais que vous puissiez expliquer à votre enfant pourquoi 8×3 = 3×8 en lisant cet article …

Pour résumer :

  • comprendre l’utilité de la multiplication (simplification d’additions)
  • visualiser les tables (vision géométrique)
  • calculer de très nombreuses multiplications (mémorisation par une activité intellectuelle de calcul)

Comment calculer des multiplications ?

Vous trouverez de nombreux matériels, techniques concernant les tables de multiplications sur internet :

  • tableaux
  • cartes
  • affiches
  • même une technique avec les mains !?!

Mais, je n’ai  trouvé aucune activité expliquant la multiplication !

Pour cette raison, nous avons développé un jeu de cartes, inspiré du matériel pédagogique élaboré par Maria Montessori (utilisé au sein de notre école).
le jeu de cartes DIXFOISDIX, intègre toutes les propriétés de la multiplication (notice pédagogique incluse décrivant des exercices de préparation à la multiplication).

cartes3

, ,

No comments yet.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress. Designed by WooThemes